le jour où j’ai été virée

le jour où j’ai été virée
paris l’été éclatante de joie de couleur de soleil d’aôut sans ombre immobile le parc à côté un job qui me plaisait ça tournoyait virevoltait foisonnait tout le monde il était beau intelligent le disait jean yanne j’étais bariolée des pieds soqués rabanne des clous au pantalon gilet jean sans manche déboutonné juste ce qu’il fallait je sais plus la couleur de mes cheveux peut-être blond court long oublié un déjeuner ne sais plus où ni avec qui..oui nous avions parlé des remous…des têtes à couper..des séparations de l’église et de l’état… des yaka des.. je n’étais pas concernée .. trop jolie trop brillante trop intelligente trop conne
devant l’entrée , du monde habituel depuis quelque temps .j’ai salué à mon habitude pas d’écho rien sauf des regards glissants du pris dans la confiture ou le pot de miel quelques chuchotements dans ce glacial silence ….hall huissier pas… trou noir et message: attendu chez le patron peut-être ascenseur ou escalier j’ai pensé bon jour pour s’habiller attifée la porte à lourd battant recouverte de lourde tenture pour filtrer le silence de l’usage du pouvoir était déjà ouverte et le patron la poignée de main contrite m’informa qu’il avait un préavis de grève déposé si je ne partais à la seconde..tuer de mes mains avec un coutelas je pense en être incapable..;mais ce jour m’a donné des relents de drapeaux qui se figent…md

Auteur : md

... chante faux...et même moi je ne me crois pas...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s