un 8 mai de confinement

un 8 mai de confinement..me souviens pas des autres..sauf années affilées dans ma shop à la cité..où..pour oublier que j’étais là..c’était open 365 jours y compris les bissextiles (peut-être ça n’existe pas..)

alors parlons du 8 mai..

capitulation de l’allemagne…(avais lapssusé capitalisation !! ça c’est pour l’esprit de revanche..-excédent commerciaux..chantages pour l’onu et ces jours-ci il est question d’une rebellion contre la bce..mais on dit que c’est contre l’italie..et j’en passe ..tous les sous-mains avec les états-unis y compris trump..avec l’europe du nord..pas trop regardante sur la démocratie..rebond de l’histoire.. main-mise sur l’euro…et notre cador enfourche le tigre..mais non ! au figuré..clémenceau..)

rappelons les massacres de sétif, guelma et kerretha en algérie..

alors, si vous habitez rue ou boulevard ou impasse préférable..ne la ramenez pas trop..le karma dit..tout se paye..

et mitterand qui le rétablit ..allez comprendre ce jésuite..me souviens de lui dans l’oise..et si j’ai eu l’amour de ma vie mon cocker flacfloc c »est parce qu’il en avait offert un à mon mari enfant…

alors mon 8 mai de cette année pour saluer la mémoire de millions de morts je bois un wisky infâme de chez pernod.;j’ai plus de bourbon..(je l’achète pour y mettre du coca c’est très bien.et .mon bourbon est sans glaçons..)c’est je sais pas quelle heure et le soleil se lève pour dire assez de conneries du passé aujourd’hui..je viens de faire un bocal d’aubergines à l’huile..une plombe..(on lave..alors covid je mets de la javel dans l’eau avec du produit vaisselle..et le marguerite..gutenberg..sa connerie est sur le rebord de l’évier pour boire au robinet..ensuite les eaux de versailles..viens de recevoir ma facture de la lyonnaise -à carca c’est la rétrocession municipale.. !!- qui me dit trop de consommation  » vous avez une fuite..voyez votre plombier et vous avez un mois pour nous adresser copie de la facture d’intervention…je pense qu’ils se touchent..mais bon..on est dans une telle misère sexuelle..depuis que les bidets ont été supprimés..moi j’aimais bien..j’y lavais les oreilles et les pattes de flacfloc à sa dernière promenade.

.revenons à nos aubergines à l’ancienne…on découpe en tranches mais pas au couteau d’office..trop court..on fait dégorger au gros sel..aparté..à la cité.; on sale le devant des commerces..non pas pour la neige.rarissime à carca..en févier et aux saints de glaces…pour enlever le mauvais sort des commerces autour.mais pour faire entrer la horde touristique à chaussettes dans les tongs à bermudas à fleurs en marcel osant des couleurs et des sacs à main en bandoulière et la maîs au bec…donc, on sale les tranches d’aubergine pour les faire dégorger…dans la cuisine chic..ceux qui ont pignon à la télé et nous racontent nos palais..on fait un trait de vapeur..(on vient de faire dégorger et on remet de l’eau !!!ça s’appelle les saveurs à l’ancienne..après la dégorge, on essuie au torchon…pas n’importe lequel..celui découpé dans les draps métis dont on ne se sert plus car usés au niveau des talons et de la pliure du tronc aux jambes..;(le poids du cul..) donc on tire des rectangles que l’on va ourler y coudre la ganse pour l’accrochage et y broder au point de croix rouge les initiales…le meilleur des torchons pour essuyer dans la lumière les verres en cristal et faire brille l’argenterie…il sert aussi à essuyer les larmes..comme le tablier de cuisine) quand tout ça a tourné dans le coeur et dans la tête on passe à la poèle..moi j’ai un piceau et un verre duralex -celui qui éclate en mille morceaux quand il casse et qu’il en reste toujours un boussis..celui que l’on se prend dans le pied des mois après ..parce qu’on adore marcher pieds nus..interdit par la mère…vous n’êtes pas un romanichel… bref..terminons ces saveurs pour l’hiver dans le placard aux étagères en bois des conserves et des confitures..après une cuisson dorée à l’huile d’olive dans la poêle, on étage dans un gros bocal ventru à couvercle en y glissant d’autres odeurs de soleil comme une gousse d’ail violette, les premiers brins de thym, du laurier.. attention..on parle du sauce..pas celui déco des chemins…on recouvre d’huile d’olive..faites pas comme moi..j’ai cassé ma bouteille hier..et bé si vous voulez bien me croire..j’ai passé des heures à nettoyer..elle s’était cassée dans le sac des légumes du marché..ça faisait joli…les tomates étaient billantes dans les aubergines qui luisaient…bon pour une photo chicos de légumes..du rouge..du violet sombre..du tendre vert des poivrons et pour la douceur le blanc rosé des aulx en primeurs..j’avais pas l’âme bucolique.. j’étais poisseuse et je foutais de l’huile partout en empreintes..

mon bocal est joli..mais pas d’étiquettes style école dictée de pivot et trouve plus mon encre violette…ça va être le temps d’ntendre « sortez de l’eau..ça suffit..vos lèvres sont violettes..et le…qui remplaçait le nez de pinocchio..ne mentez pas..le violet vous monte aux joues… » tout ça pour une conserve d’hiver..bon 8 mai..md

Auteur : md

... chante faux...et même moi je ne me crois pas...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s